19/02/2014

Moins de blessures professionnelles grâce au système Volvo Dynamic Steering



Selon une étude réalisée par Volvo Trucks, plus de la moitié des conducteurs de poids lourd en Europe souffrent du dos, de la nuque et des épaules. Le nouveau système Volvo Dynamic Steering permet de manœuvrer le véhicule avec un minimum d'efforts tout en réduisant le risque de blessure du conducteur.

De nombreux conducteurs ressentent des douleurs dans le haut du dos après une longue journée au volant. Henrik Gustafsson, 27 ans, est l'un d'eux. Il y a cinq ans, alors qu'il effectuait des transports longues distances vers la Norvège, il a développé un problème musculaire derrière l'épaule gauche. Cela a contraint Henrik à cesser de conduire sur de telles distances, et il s'est reconverti dans le transport du bois dans les forêts, avec son père. Il a aussi fait de la musculation, mais le problème n'a pas complètement disparu. Mais il y a un an et demi, Henrik a eu l'occasion de conduire le nouveau Volvo FH équipé du système Volvo Dynamic Steering lors d'essais en conditions réelles. Depuis, son dos le fait beaucoup moins souffrir.

« Maintenant, je n'ai plus besoin d'être sur le qui-vive et de me protéger autant pendant la conduite. Le système Volvo Dynamic Steering rend le véhicule incroyablement stable », déclare Henrik Gustafsson.

Un conducteur sur deux rencontre des problèmes

Les problèmes associés aux blessures professionnelles sont reconnus depuis longtemps. D'après l'étude réalisée par Volvo Trucks auprès de 160 conducteurs de poids lourd en Europe, plus de la moitié souffrent du dos, de la nuque et des épaules. La plupart des participants de cette étude, menée entre 2011 et 2012, étaient des hommes conduisant sur de longues distances.

En 2011, une autre étude de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail révélait que 54 % des femmes et 37 % des hommes travaillant dans le secteur du transport en Europe souffraient de troubles musculo-squelettiques. Ceux-ci sont souvent concentrés dans le dos, les épaules et la nuque des conducteurs.

Peter Bark, responsable d'études sur la santé et la sécurité au Transport Research Institute, un institut de recherche pour le transport et la logistique, nous explique pourquoi.

« La contraction des muscles des bras et de la nuque, associée aux mouvements répétitifs, sollicitent énormément certains groupes de muscles. Le fait d'agripper ferment le volant pendant les manœuvres ne peut qu'amplifier ces tensions. Les muscles les plus gros, tels que les biceps, ne sont pas aussi sensibles, mais lorsque l'on contracte l'avant bras et certains muscles reliés aux doigts et aux mains, il existe un risque de fatigue musculaire. La tension dans les épaules engendre également une fatigue qui peut rayonner dans le dos ou la nuque. »

Une réduction considérable des vibrations avec le système Volvo Dynamic Steering

Le nouveau système Volvo Dynamic Steering réduit grandement les mouvements du volant dus aux irrégularités de la chaussée. En plus de faciliter la conduite et de la rendre plus confortable pour le conducteur, cela réduit aussi l'impact sur les muscles et les articulations, dans la durée.

À basse vitesse sur des routes normales, le système Volvo Dynamic Steering réduit d'environ 75 % l'effort nécessaire pour tourner le volant. Sur chaussée accidentée, il élimine 95 à 100 % des à-coups. Lorsqu'il est associé à la boîte de vitesses automatisée I-Shift, cela permet de réduire considérablement la pression pesant sur le conducteur. Jonas Nordquist est responsable des fonctionnalités produits et de la rentabilité chez Volvo Trucks.

« En dehors de tout ce qui peut arriver au conducteur lorsqu'il n'est pas dans son véhicule, les mouvements répétitifs dus aux irrégularités de la chaussée, à la direction et au passage des rapports (on parle de « vibrations transmises à l'ensemble du corps ») sont la principale cause de blessures professionnelles. Une route n'est jamais un vrai billard et le corps est ballotté à chaque secousse. Cela crée ce que les ergonomes appellent des microtraumatismes répétés. Il s'agit d'une fatigue musculaire, à l'instar du tennis elbow, par exemple. »

C'est exactement ce qui se passe lorsque les conducteurs développent des douleurs dans le dos ou la nuque : leur corps se balance de haut en bas tandis qu'ils sont assis au volant. Le conducteur contrôle le volant avec une certaine charge. Plus celle-ci est élevée, plus le risque de blessure est important.

Le mal de dos de Henrik Gustafsson était en fait une blessure professionnelle classique. Alors, lorsqu'ils ont acheté un nouveau véhicule, avec son père, le choix s'est imposé de lui-même : un nouveau Volvo FH avec Volvo Dynamic Steering.

« Avant, j'étais très tendu lorsque je conduisais le véhicule sur de petites routes sinueuses. Avec le système Volvo Dynamic Steering, le volant ne bouge pas, même sur des routes accidentées lorsqu'une force est appliquée depuis un côté, ce qui aurait normalement provoqué une secousse du volant. Le système contre ce phénomène, et je peux donc être plus détendu au volant. J'ai maintenant une position de conduite très différente », explique Henrik Gustafsson.

19 février 2014

Fonctionnement du système Volvo Dynamic Steering

Volvo Dynamic Steering repose sur un système de direction mécanique traditionnel, dans lequel l'arbre de direction est relié à un boîtier de direction. Une servodirection hydraulique produit la force requise pour aider le conducteur à tourner les roues du véhicule. Dans le système de Volvo, un moteur électrique à commande électronique est ajouté et relié à l'arbre de direction. Ce moteur électrique fonctionne de pair avec le boîtier de direction hydraulique. Il est également régulé des milliers de fois par seconde par l'unité de contrôle électronique. À faible vitesse, le moteur électrique apporte une force supplémentaire. À des vitesses plus élevées, il ajuste automatiquement la direction et compense les irrégularités qui se font ressentir au niveau du volant, causées par les vents latéraux ou les bosses à la surface de la route, par exemple.

Infos - Enquête Driver ID

L'enquête Volvo Trucks Driver ID a été menée en 2011 et 2012 en coopération avec 160 conducteurs à travers l'Europe. Parmi les participants, plus de la moitié ont déclaré souffrir du dos, des épaules et de la nuque. La plupart des participants de cette étude étaient des hommes conduisant sur de longues distances.

Infos - Sécurité et la santé au travail dans le secteur du transport

Selon l'étude « Occupational safety and health in the transport sector » (Sécurité et santé au travail dans le secteur du transport) réalisée en 2011 par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 54 % des femmes et 37 % des hommes travaillant dans le secteur du transport en Europe souffraient de troubles musculo-squelettiques. Chez les conducteurs de poids lourd, ceux-ci sont souvent concentrés dans le dos, les épaules et la nuque. Selon l'étude, 43 % des employés du transport en Allemagne indiquent souffrir de lombalgies. Les problèmes de dos, souvent liés aux vibrations mécaniques, sont les blessures professionnelles les plus fréquentes parmi les employés du transport en Belgique. 90 % des blessures professionnelles déclarées par des employés du transport espagnols entre 2000 et 2005 étaient d'ordre musculo-squelettique. Retrouvez l'étude complète ici :

Visionnez le film sur la chaîne YouTube de Volvo Trucks

Pour plus d'informations, contactez: Annie Vonck, tél. +32 2 4825385, e-mail annie.vonck@volvo.com

“I was driving on small roads in Norway when I started to get a pain in my arm. I was driving defensively with one arm and that was how I got my injury. Since I started driving with Volvo Dynamic Steering it has become much better”, says Henrik Gustafsson image/pjpeg 119,2 KB
“The difference with Volvo Dynamic Steering is that now I’m not as tired when driving a truck, there’s not the same strain on the neck, back and shoulders and I don’t feel nearly as tired when I get home”, says Henrik Gustafsson image/pjpeg 125,5 KB
“With the Volvo Dynamic Steering, a truck is very stable. I have a totally different position when driving today, because I am able to relax”, says Henrik Gustafsson, field driver for the new Volvo FH with Volvo Dynamic Steering. image/pjpeg 161,1 KB
Henrik Gustafsson drives timber in the forests of Småland with his father Peter. They have both noticed a big difference between driving with Volvo Dynamic Steering and driving without it. image/pjpeg 135,6 KB
Long days behind the wheel cause many truck drivers to get pains in their upper back. In the study ‘Driver ID’, carried out by Volvo Trucks with 160 truck drivers in Europe, over half of drivers had problems with pains in their backs, shoulders and necks. image/pjpeg 128,6 KB
Retour

Abonnez-vous pour être informé de l'actualité de Volvo Trucks

Souhaitez-vous être averti par e-mail et/ou par SMS lorsque Volvo Trucks publie des actualités ? Alors complétez les données ci-dessous. * Obligatoire ** Complétez votre adresse email et/ou votre numéro de portable (écrivez +32 suivi par votre nr portable sans 0)

  •  
  •  
  •  
  •  

En cochant cette case, vous autorisez Volvo Trucks à sauvegarder vos données personnelles et à les utiliser en rapport avec votre requête.

Communiqués de presse