Le groupe Volvo lance un cadre de financement vert

Le groupe Volvo lance un cadre de financement vert (Green Finance Framework) pour le financement d'investissements et de projets dans le domaine des transports propres. Ce cadre est classé vert foncé par le Center for International Climate and Environmental Research (Centre de recherche internationale sur le climat et l'environnement): CICERO Shades of Green (nuances de vert de CICERO).
1860x1050-news-common-volvo-sign

Pour en savoir plus sur la manière dont le groupe Volvo transforme les secteurs des transports et des infrastructures avec des solutions plus durables, prenez part à la diffusion d'aujourd'hui sur la journée des marchés de capitaux entre 14h00 et 16h30 CET

"La durabilité fait partie de notre ADN, allant de la sécurité de nos produits à l'amélioration constante de l'efficacité énergétique de nos véhicules et machines en passant par les opérations, les achats, la durabilité et la qualité de nos produits. Nous adoptons une vision globale de la durabilité et sommes très heureux de montrer que nous soutenons cette transition avec chaque partie de notre organisation", confie Martin Lundstedt, président-directeur général du groupe Volvo.

Ce cadre permet au groupe Volvo d'émettre des obligations vertes ou autres instruments financiers verts et permet à l'entreprise d'identifier, de sélectionner, de gérer et de rendre compte des projets et actifs éligibles conformément aux principes des obligations vertes de l'International Capital Market Association.

Ce cadre de financement vert a fait l'objet d'une évaluation externe indépendante par CICERO Shades of Green, qui a classé le cadre de financement vert comme étant vert foncé, soit le niveau le plus élevé. Le cadre sera utilisé pour le financement par exemple par des obligations vertes, des papiers commerciaux verts et des prêts verts. Les fonds seront affectés à des projets dans des domaines tels que la recherche et le développement ainsi que la fabrication de véhicules électriques, de machines et de moteurs sans émissions d'échappement. Les fonds seront également utilisés par Volvo Financial Services pour offrir des prêts verts aux clients qui achètent les produits électriques du Groupe.

"Le lancement du cadre de financement vert est un moyen de reconnaître que le marché de la dette jouera un rôle important dans la réalisation des objectifs de l'Accord de Paris en canalisant les fonds vers des projets qui auront un impact profond sur la réduction des émissions de CO2", explique Jan Ytterberg, directeur financier du groupe Volvo.

Ce cadre et le deuxième avis de CICERO Shade of Green peuvent être consultés ici.

 

5 novembre 2020
 

Journalistes souhaitant plus d'informations: contactez
Claes Eliasson, relations presse du groupe Volvo, au +46 76 553 72 29

 

Pour plus d'informations, consultez volvogroup.com/investors

Le groupe Volvo contribue à un monde prospère par des solutions de transport et d'infrastructures en proposant des camions, des autocars et des autobus, des engins de chantier, des motorisations pour applications marines et industrielles, du financement et des services qui permettent à ses clients d'accroître leur temps de service et leur productivité. Créé en 1927, le Groupe Volvo participe à l'élaboration de l'avenir en matière de solutions de transport et d'infrastructures durables. Le groupe Volvo, dont le siège est à Göteborg, en Suède, emploie près de 100 000 personnes et se met au service de ses clients sur plus de 190 marchés. En 2019, le chiffre d’affaires net s'élevait à environ 432 milliards de SEK (soit 40,5 milliards d'euros). Les actions Volvo sont cotées au Nasdaq de Stockholm.

Form background image

Soyez les premiers informés

Service d'abonnement

This field is mandatory

Related News

Dernières nouvelles