Actualité

Actualités et médias

112 correspond à

1 de 12

  • The Volvo Group and Isuzu Motors today completed the transaction whereby Isuzu Motors acquired UD Trucks from the Volvo Group for an enterprise value of JPY 243 billion (approximately SEK 19 billion) on a cash and debt free basis. The strategic alliance within commercial vehicles between the two groups, aiming to capture opportunities in the ongoing industry transformation, will now also become operational. The transaction is estimated to have a positive impact on the Volvo Group’s operating income in the second quarter 2021 of close to SEK 2 billion and increase the Volvo Group’s net cash position by approximately SEK 19 billion.

    `
  • Göteborg, Suède/Stuttgart, Allemagne - Daimler Truck AG et le groupe Volvo ont conclu aujourd'hui la transaction permettant de créer la coentreprise de piles à combustible précédemment annoncée. Le groupe Volvo a acquis 50 % des parts de l'entreprise Daimler Truck Fuel Cell GmbH & Co. KG pour environ 6,3 milliards de SEK (environ 0,6 milliard d'euros) en trésorerie et sans facteur d'endettement. L'ambition est de faire de la nouvelle coentreprise un fabricant mondial de premier plan de piles à combustible et de contribuer ainsi à franchir une étape décisive vers le transport climatiquement neutre et durable à l'échelle planétaire d'ici 2050. Daimler Truck AG et le groupe Volvo sont convenus de renommer l'entreprise cellcentric GmbH & Co. KG.

    `
  • Le groupe Volvo a publié aujourd'hui son Rapport annuel et de développement durable 2020 sur www.volvogroup.com. Au cours d'une année marquée par de nombreuses difficultés, le groupe Volvo a enregistré une bonne rentabilité et renforcé sa position financière.

    `
  • « En 2020, la pandémie mondiale nous a posé des défis inédits à l'ère moderne. En collaboration avec nos partenaires commerciaux et nos fournisseurs, nous avons accompagné nos clients à toutes les étapes de la crise. Nous avons géré les très fortes fluctuations de la demande tout en progressant résolument vers le système de transport de demain sans combustibles fossiles. Nous avons considérablement amélioré notre flexibilité en termes de volume et de coûts, ce qui s'est révélé déterminant pour préserver nos résultats en 2020. Malgré un recul de près de 100 milliards de SEK du chiffre d'affaires, nous sommes parvenus à dégager un résultat d'exploitation révisé de 28,6 milliards de SEK avec une marge de 8,4 %. Je tiens à remercier tous mes collègues et nos partenaires commerciaux pour leur implication sans faille dans un contexte extrêmement difficile », a déclaré Martin Lundstedt, Président-directeur général du groupe.

    `
  • La nouvelle entité Volvo Energy va renforcer le flux commercial de batteries du groupe Volvo tout au long de leur cycle de vie et enrichir l'offre client en matière d'infrastructures de charge. Parallèlement, l'impact environnemental des véhicules industriels et des machines électriques et hybrides sera réduit en offrant une deuxième vie aux batteries usagées dans différentes applications.

    `
  • Le groupe Volvo franchit une nouvelle étape pour adapter et pérenniser l'entreprise conformément aux ambitions de l'Accord de Paris sur le climat. L'ambition est que le groupe Volvo devienne une entreprise à émissions nettes nulles d'ici 2050, au plus tard. Afin d'être transparente sur ses progrès, l'entreprise s'engage désormais dans l'initiative Science Based Targets.

    `
  • Communiqué de presse

    11/05/2020

    Le groupe Volvo lance un plan de financement vert

    Le groupe Volvo lance un cadre de financement vert (Green Finance Framework) pour le financement d'investissements et de projets dans le domaine des transports propres. Ce cadre est classé vert foncé par le Center for International Climate and Environmental Research (Centre de recherche internationale sur le climat et l'environnement) : CICERO Shades of Green (nuances de vert de CICERO).

    `
  • « Au troisième trimestre, l'utilisation des camions et des machines s'est progressivement améliorée grâce à l'assouplissement des restrictions imposées par la COVID-19. Vers la fin du trimestre, l'activité de transport était revenue à peu près au même niveau qu'il y a un an sur la plupart des marchés. Cela a permis de restaurer la confiance parmi nos clients, ce qui s'est traduit par une augmentation des commandes de camions, de moteurs et d'engins de chantier ainsi que par une amélioration progressive de l'activité après-vente. Au cours des deux derniers trimestres, notre entreprise et nos partenaires commerciaux ont fait preuve d'une grande souplesse en matière de volume en gérant d'abord une baisse spectaculaire de celui-ci, puis une forte reprise avec une productivité soutenue. Cependant, le faible volume du carnet de commandes au cours du trimestre précédent a eu un effet négatif sur le chiffre d'affaires net du groupe au troisième trimestre, qui n'a atteint que 76,9 milliards de SEK, soit 16 % de moins qu'il y a un an (après correction des effets de change). Notre activité après-vente est plus stable, avec des revenus en baisse de seulement 1 % par rapport au troisième trimestre de l'année dernière (après correction des effets de change) et avec une amélioration séquentielle. Malgré la baisse des ventes, nous avons réalisé une marge d'exploitation ajustée de 9,4 % (11,0) grâce à d'importantes réductions de coûts », déclare le président-directeur général, Martin Lundstedt.

    `
  • Communiqué de presse

    07/17/2020

    Groupe Volvo – deuxième trimestre 2020

    « Le deuxième trimestre de 2020 a été marqué par la pandémie de COVID-19 et ses effets négatifs sur la société et le développement économique. Les mesures adoptées par les pays pour contrôler la propagation ont eu un impact significatif sur notre production et notre chaîne d'approvisionnement ainsi que sur la demande pour nos produits et services. Notre chiffre d'affaires net a diminué de 39 % pour atteindre 73,2 milliards de SEK. Après un arrêt en avril, la production a été progressivement relancée en mai et a retrouvé un bon rythme grâce aux efforts considérables de nos collègues et de nos fournisseurs. Nous avons également pris des mesures fortes pour réduire les activités et les coûts, telles que des réductions de salaires, du chômage partiel dans le cadre de plans gouvernementaux et une réduction des achats de services. Toutes ces actions ont permis au groupe Volvo d'atteindre un résultat d'exploitation ajusté de 3,3 milliards de SEK (15,1) avec une marge de 4,5 % (12,5) », a déclaré le PDG, Martin Lundstedt.

    `
  • « Le premier trimestre 2020 a été impacté par les mesures déployées pour stopper la propagation de la pandémie de COVID-19. Celles-ci ont commencé à affecter nos opérations en Chine en février et ont eu un lourd impact sur le Groupe à la mi-mars, lorsque notre chaîne d'approvisionnement mondiale a été interrompue et la production arrêtée dans la plupart de nos opérations. Le ralentissement de la production et la baisse de la demande ont eu un impact négatif à la fois sur les ventes et sur les bénéfices du Groupe au premier trimestre. Les ventes nettes ont diminué de 15 % pour atteindre 91,4 milliards de SEK. Notre revenu d'exploitation révisé s'élevait à 7,1 milliards de SEK (contre 12,7) avec une marge de 7,8 % (contre 11,8). Le flux de trésorerie était négatif de 4,1 milliards de SEK avec l'effet saisonnier normal imputable à l'augmentation du fonds de roulement. Nous maintenons une position financière solide avec une trésorerie nette de 57,8 milliards de SEK dans l'entité Industrial Operations, hors obligations de fonds de pension et contrats de crédit-bail », a déclaré Martin Lundstedt, président-directeur général.

    `

112 correspond à

1 de 12

Form background image

Les plus récentes en premier

S'abonner dès à présent

cisionSubscriptionMissingField