Le groupe Volvo s'engage dans l'initiative Science Based Targets

Le groupe Volvo franchit une nouvelle étape pour adapter et pérenniser l'entreprise conformément aux ambitions de l'Accord de Paris sur le climat. L'ambition est que le groupe Volvo devienne une entreprise à émissions nettes nulles d'ici 2050, au plus tard. Afin d'être transparente sur ses progrès, l'entreprise s'engage désormais dans l'initiative Science Based Targets.
1860x1050-volvo-sbti-image

Pour en savoir plus sur la manière dont le groupe Volvo transforme les secteurs des transports et des infrastructures avec des solutions plus durables, assistez à la retransmission de notre Journée des investisseurs aujourd'hui entre 14 h 00 et 16 h 30 CET

« Notre engagement envers les générations futures est bien connu et le groupe Volvo contribue aux efforts pour pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. Être le leader des solutions de transport et d'infrastructure durables est positif pour l'entreprise et ses parties prenantes, mais c'est encore mieux pour le monde. Notre transformation s'accompagne de la responsabilité de rendre compte de nos progrès de manière ouverte et transparente. Nous franchissons aujourd'hui une étape supplémentaire en nous engageant à fixer des objectifs scientifiques avec l'initiative Science Based Targets », annonce Martin Lundstedt, président-directeur général du groupe Volvo.

Fixer des objectifs ambitieux de réduction des émissions de CO2 n'est pas nouveau pour le groupe Volvo, qui collabore avec le Programme Climate Savers du WWF depuis 2010. Cela a été une période cruciale pour faire progresser les connaissances et la sensibilisation sur l'atténuation du changement climatique. Dans le programme en cours, le groupe Volvo a entrepris d'économiser de l'énergie et de réduire les émissions de sa propre production et de sa logistique ainsi que des produits qu'il vend, et ce tout au long de leur vie opérationnelle.

  • À la fin de l'année 2019, le groupe Volvo avait réduit ses émissions de CO2 par volume expédié dans son propre système de transport de marchandises de 18 % par rapport à 2013.
  • Dans les activités de fabrication, des projets d'économie d'énergie totalisant 170 GWh ont été mis en œuvre depuis 2015. Associés à un emploi accru d'énergies renouvelables, ils ont permis de réduire les émissions de CO2 du groupe dans ce domaine de plus de 35 % entre 2013 et 2019.
  • Grâce à une meilleure efficacité énergétique, les clients utilisant les solutions du groupe Volvo ont réduit leurs émissions de CO2 de 34 millions de tonnes cumulées depuis 2015.

Dans le cadre de la nouvelle étape de sa stratégie climatique, le groupe Volvo s'engage dans l'initiative Science Based Targets et établira des objectifs et des feuilles de route en 2021 pour devenir une entreprise à émissions nettes nulles d'ici 2050 au plus tard.

Pour améliorer la communication des risques et possibilités liés au climat, le groupe Volvo soutient la Task Force on Climate-Related Financial Disclosures (TCFD ou groupe de travail sur les informations financières relatives au climat) dont il continuera à adopter les recommandations.

INFOS

L'initiative Science Based Targets (SBTi) aide les entreprises à établir des objectifs scientifiques pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et transformer leurs activités en vue leur adaptation à la future économie sobre en carbone. Les objectifs adoptés par les entreprises visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GHG) sont considérés comme « scientifiques » s'ils sont conformes à ce que les travaux les plus récents sur le climat ont déterminé comme nécessaire pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris, à savoir limiter le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et poursuivre les efforts pour limiter le réchauffement à 1,5 °C. L'initiative SBTi associe le CDP, le Pacte mondial des Nations Unies (UNGC), l'Institut des ressources mondiales (WRI), et le Fonds mondial pour la nature (WWF) ainsi que l'un des engagements de la coalition We Mean Business.

Climate Savers est le programme du WWF dont l'objectif est de reconnaître le leadership des entreprises en matière de solutions climatiques : développer des modèles économiques au bilan carbone positif, nul ou faible et démontrer que la réduction des émissions de gaz à effet de serre n'est pas incompatible avec la croissance économique. Le groupe Volvo fait partie du programme depuis 2010 et a été le premier constructeur automobile à le rejoindre.

La Task Force on Climate-Related Disclosures (TCFD) a été créée en 2015 par le Financial Stability Board (FSB). La TCFD cherche à élaborer des recommandations pour la publication volontaire d'informations financières relatives au climat qui soient cohérentes, comparables, fiables, claires et efficaces, et à fournir des informations utiles aux organismes de crédit, aux assureurs et aux investisseurs.

 

5 novembre 2020

Si vous êtes journaliste et que vous souhaitez plus d'informations : contactez
Claes Eliasson, relations presse du groupe Volvo, au +46 76 553 72 29

 

Pour plus d'informations, consultez volvogroup.com/sustainability
Le groupe Volvo contribue à un monde prospère par des solutions de transport et d'infrastructures en proposant des camions, des autocars et des autobus, des engins de chantier, des motorisations pour applications marines et industrielles, du financement et des services qui permettent à ses clients d'accroître leur temps de service et leur productivité. Fondé en 1927, le groupe Volvo s'est engagé à façonner l'avenir des solutions durables de transport et d'infrastructures. Le groupe Volvo, dont le siège est à Göteborg, en Suède, emploie près de 100 000 personnes et se met au service de ses clients sur plus de 190 marchés. En 2019, le chiffre d’affaires net s'élevait à environ 432 milliards de SEK (soit 40,5 milliards d'euros). Les actions Volvo sont cotées au Nasdaq de Stockholm.

Related News

Latest Press Release